logo  / Pays du Mont-Blanc / Le bisse du Trient
fr | en
vue generale

Le bisse du Trient (pédestre, très facile)

La randonnée du week end a été trouvée sur l’indispensable site « Randos Mont-Blanc« . Elle est comme d’habitude faisable en famille, d’autant plus que le sentier très bien tracé propose un dénivelé quasiment nul.
Le sentier en question est fiché à partir du col de Forclaz, en Suisse. Il doit vous amener jusqu’au glacier, avec le recul de celui-ci et la présence des enfants, nous nous sommes arrêtés à un chalet qui permet de déjeuner en ayant une belle vue sur le glacier.
Le long de l’itinéraire, 2 ponts sont à traverser. Lors de notre passage, l’un d’entre eux était effondré mais la zone était bien signalée et à aucun moment cela n’était dangereux. On retrouve aussi sur le parcours un chariot monté sur rail, peut être du type de ceux qui servaient à emmener des blocs de glace. Il y a aussi une miniature de moulin à eau qui alimente un maillet, probablement utile pour casser les noisettes au bon moment de la saison. Le sentier présente un embranchement avec un pont qui permet de s’enfoncer sur le versant opposé de la vallée.
Durée: 2h00
Dénivelé positif: 50m
Longeur: 7,0km
Itinéraire principal profil de la randonnée
Au début du sentier, un panneau rappelle l’histoire du bisse du Trient. Un bisse est un canal creusé ou construit dans les montagne pour le transport de l’eau pour fournir de l’irrigation aux terres de culture. Dès 1883 et pendant 10 ans environ , le glacier du Trient, via des trains à destination des gares parisiennes, lyonnaises et marseillaises, fournissait la glace. Le panneau indique qu’environ 20 à 30 tonnes de glace étaient extraits chaque jour du glacier !
Juste après, le chalet est fléché. Le panneau indique 50 minutes pour s’y rendre, c’est une estimation réaliste avec des enfants. Le plan Google Maps indique que la distance est d’environ 3.5km. Comme le montre la photo, en automne les couleurs sont magnifiques. Tout au long du chemin on voit les différentes teintes des arbres, le jaune orangé si caractéristique des mélèzes.
Dans un premier temps, le bisse est invisible, canalisation creusée dans la roche ou enterrée, mais à plusieurs endroits du parcours, il est visible sous forme de canal fait de planches de bois. Celui du Trient n’est plus en eau depuis 1970 avec l’arrivée de l’eau sous pression. On voit donc le canal rempli de feuilles ou de pommes de pins.
En ce qui nous concerne, nous sommes arrivé au chalet et avons pu manger en regardant le glacier et le magnifique paysage. Le retour s’effectue par le même chemin que l’aller, aucune surprise donc pour évaluer le temps nécessaire.