logo  / Pays du Mont-Blanc / Randonnée à la baraque des Rognes
fr | en
vue generale

Randonnée à la baraque des Rognes (pédestre, difficile)

Début septembre, la température peut changer rapidement. Cette année, nous avons eu droit à quelques chutes de neige pour des altitudes supérieures à 2000m. C'est donc un bon moyen, avant le début de la saison, d’aller taquiner la poudreuse. L'itinéraire présentée ici est considéré comme de la haute montagne. Donc naturellement, comme le rappellent les panneaux, un minimum d'équipement est nécessaire. Ses caractéristiques de 20km de long pour 1600m de dénivelé en font une randonnée longue. D'autant plus que la progression n'est pas toujours évidente (neige, pierrier, dénivelé important). Néanmoins, comme vous le verrez, le jeu en vaut la chandelle.
Durée: 6h30
Dénivelé positif: 1600m
Longeur: 20,0km
Itinéraire principal profil de la randonnée
Le départ se fait au parking de Bionnassay avec un petit sentier en bordure du parking qui rapidement grimpe pour atteindre les hauteurs de Bellevue. Pour la petite histoire, nous y sommes passé juste après l’une des courses de l’Ultra Trail du Mont Blanc. Le sentier était labouré et la progression en montée se faisait sur de la terre grasse glissante.
Une fois là haut, il suffit de suivre les rails du TMB pour atteindre l'arrivée du Téléphérique de Bellevue.
De là, le chemin nous emmène jusqu’au Col du Mont Lachat. C’est l’occasion de beau point de vue sur la vallée de Chamonix.
Une fois arrivé la haut, un improbable édifice de béton nous accueille. Il s’agit d’un laboratoire d’aérothermique. Pour faire simple, une soufflerie bâtie à un endroit de grands vents afin d’y étudier les phénomènes physique et thermodynamique liés à l’altitude et aux vents. Originale, mais qui aurait mérité d’être démontée puisqu’elle n’est plus en service.
À partir d’ici, le sentier s’engage dans un grand pierrier et comme nous le rappelle un panneau, nous sommes maintenant sur un itinéraire de haute montagne. Comme il a neigé quelques jours avant notre venue, l’effet est total. On progresse dans la neige contre le rocher, avec l’Aiguille du Midi sur notre gauche qui effectue ses rotations.
Le sentier se complique un peu mais il est heureusement bien équipé, avec des mains courantes et une échelle. Après l’échelle, on débouche rapidement au Col des Rognes, surplombé par le glacier de Tête Rousse, le Dôme du Goûter et le glacier de Bionnassay.
Après quelques minutes pour observer tous les sommets visibles, nous rejoignons la baraque planquée au milieu d’un champs de cailloux.
La moitié du parcours étant faite, nous amorçons la descente en direction du sentier de la moraine. Le soleil qui tape sur les rochers est l’occasion de voir des bouquetins prendre le soleil, pas farouches du tout.
Le sentier passe assez prêt des séracs et permet une jolie vue sur le refuge du Goûter.
Ensuite le sentier descend fermement pour approcher les bords creusés de la moraine. On rejoint alors un alpage puis une forêt qui nous ramène sur notre sentier initial.