logo  / Grand Massif / Du lac de Flaine à la tête de Louis Philippe
fr | en
vue generale

Du lac de Flaine à la tête de Louis Philippe (pédestre, difficile)

Des fois il n’est pas besoin d’aller chercher bien loin pour trouver des itinéraires. C’est le cas de celui ci, qui depuis Magland, nous emmènera au lac de Flaine d’abord, puis à la tête de Louis Philippe, qui domine une partie de la vallée de l’Arve. Une fois de plus, cette randonnées a été réalisée lors d’une sortie du CAF de Sallanche. Elle propose en environ 11km, un dénivelé de 1150m.
Durée: 5h00
Dénivelé positif: 1150m
Longeur: 11,0km
Itinéraire principal profil de la randonnée
Le départ que je propose n’est pas celui que nous avons utilisé pour notre randonnée, mais après coup, il propose un itinéraire plus pratique. En effet, des modifications intervenues dans la carrière derrière la caserne des pompiers rendent le départ habituel impraticable. Donc il vaut mieux partir de la route de Bellegarde, à côté de la scierie, si les places de parking le permettent.
L’itinéraire commence dans la forêt et va monter régulièrement (650m de dénivelé en moins de 3km), il faut donc prendre un bon rythme, pas trop rapide, pour arriver en haut en bon état. Le cheminement se fait en longeant la rivière, et en l’enjambant à 2 reprises.
À une intersection, il faut suivre « La Colonne ». Après la grosse cascade , on prend alors de la hauteur, et on se rapproche du rocher. Pour les amateurs, on m’a montré un miroir de faille.
Finalement, le dénivelé décroit et on atteint un petit plateau : La Colonnaz . Petit hameau de 4 ou 5 fermes, situé à 1150m d’altitude. Courage, le reste grimpe moins, et l’on n’est plus qu’à 1 heure du lac de Flaine.
Le chemin repart du fond du hameau et vous emmènera en 30 minutes au Col de la Frête (1347m) puis après la même durée au Col du Cou (1501m) . Mi-avril, le chemin entre les 2 cols était encore sous la neige. Rien d’insurmontable.
Le chemin pour aller au lac serpente au fond de la gorge. Par contre, en ces périodes entre neige et fonte, il se peut que le niveau du lac soit haut ou qu’il y ait encore de la neige. Dans ce cas là, arrivé à la pancarte du Creux de Lavouet (1475m), ne pas suivre le chemin du bord du lac, mais prendre celui qui monte et qui est barré. Cela vous permettra un meilleur point de vue sur le lac...
... et aussi la possibilité de visiter une grotte de chamois (pensez à emmener la frontale).
Une fois le lac vu, retour au Col de la Frête, pour admirer le panorama depuis la tête de Louis Philippe . Mais avant : pourquoi ce nom ? Je vous laisse juger de la ressemblance.
La Tête de Louis Philippe est un spot bien connu des amateurs de sensations fortes, qu’ils soient base-jumpers ou qu’ils préfèrent le wingsuit. Depuis la tête, le panorama est large et l’on voit l’Arve qui serpente dans la vallée. Ensuite, il ne reste plus qu’à redescendre. Soit en retrouvant l’itinéraire emprunté à l’aller, soit, comme nous, en tâtonnant pour rejoindre un sentier qui nous ramène à la Colonnaz.